Doc Guitar

Publié le par Fab

Dans le cabinet médical du Docteur Guitar, Grattologue ancien interne du Conservatoire de Paris

> Docteur, docteur, ça va pas fort.

> Qu’est ce qu’il ya mon bon monsieur 

> Bon, tout d’abord, il y a ma moitié qui est « So far away from me, so far I just can’t see ».

> Evitez les images, jeune homme, que l’on se comprenne au mieux.

> Bien, ensuite mon boulot ne me passionne plus. Il faut dire que l’incompétence de ma boss rivalise avec sa mauvaise foi. Comme on n’est que deux, c’est un peu moi qui rame quoi…

Bon j’ai fait le nécessaire pour aller voir ailleurs, mais en attendant, je supporte, docteur, je supporte.

Et puis bon, ça caille en ce moment sur Paris, ma moto déconne de partout, le chauffage central est à 28°C chez moi, à croire que quelqu’un a confondu chauffage et grille pain. Par contre ce matin, pas d’eau chaude. Pour se rafraîchir de la nuit tropicale sans doute.

Et puis c’est la galère, je fais durer mon boulot des heures en attendant le retour de la boss qui s’est encore mal organisée et qui débarque à 18H00, me donne pour 1H30 de boulot urgent qu’elle aurait pu me donner le matin même, avant de rentrer chez elle voir ses gosses en me laissant sur place en charrette. Et puis merde, ça me gonfle !

> Voyons calmez vous. Continuez.

> En plus j’suis énervé, tendu, j’ai mal au dos, on a des chaises à 20 euros  et et et merde !

> Bien, je vois jeune homme. Rien d’inhabituel, somme toute.

Tout d’abord, pour votre emploi, je vous déconseille les réactions non réfléchies. Pas de lettre de dem’ dans la gueule sans promesse d’embauche ailleurs. Pas de quatre vérités non plus avec les gens de mauvaise foi, cela ne sert à rien. On évitera le coup de pompe dans le train, passé de mode.

Faites de la piscine pour le dos, du sauna pour la détente.

Pour votre moto, dégagez-vous des préoccupations matérielles. Voyez y l’occasion de faire un peu de bricolage.

> Par -3°C, docteur ?

> Oui, bon, pas de mauvais esprit !

Je vais vous faire une ordonnance pour votre mal être :

A prendre le soir :

- 20 minutes de bon rock binaire sur votre guitare électrique. Avec pas mal de distorsion. Vous pouvez aussi donner dans le punk si ça vous fait du bien. Le tout est d’évacuer la tension.

- 20 minutes de folk sur votre guitare sèche. Un petit Johnny Cash ou un bon vieux Dylan. Là, il faut que ça coule, que cela soit harmonieux, nostalgique, mais pas dépressif. Suspendez le blues quelques jours. Vous le reprendrez par la suite. Une sorte de « redécouverte » qui vous fera du bien.

Pas de ukulélé non plus. Le dosage est un peu léger pour votre cas.

- 10 minutes de travail technique, pas plus. Une petite révision des gammes histoire de ne pas perdre la main.

- Et puis quartier libre ensuite.

- Une tisane et au lit à 22H30.

Attention, pas de journal télévisé, ni de télévision du tout d’ailleurs ! Régime sec.

Repassez me voir dans une semaine, ça fera 30 euros.

> C’est cher.

> Vous pouvez payer d’un coup de ukulélé.

> Je préfère…

 - - - - - - - - - -

Bon après cette petite nouvelle en guise de défoulatoire, la phrase du jour, que l’on doit à l’Abbé Pierre à propos de « l’Honneur de la France » :

« L'honneur c'est quand le fort s'applique à aider le moins fort .»

Certains préceptes universels de base sont à rappeler de temps en temps, je crois.

Bonne journée à tous.

Publié dans Ma vie à moi que j'ai

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

o2marie 29/01/2006 00:34

Moi aussi j'ai besoin d'un docteur, ici ! Pour me soigner du manque de câlins et de bisous... Le seul traiement que j'ai trouvé, c'est les après-midi shopping une fois par semaine. Snif !

netgui 26/01/2006 11:58

Courage !!!C'est drôle,je viens de démissioner justement :-) et sans rien derriére arf... docteur c'est grave?Courrage tu es archi me dis-tu... c'est notoire que les jeune archi triment comme des barbares dans des conditions terrible avec des charrettes pas possible.. mais dis-toi que dans 5 ans tu montes ton cabinet (avec ma chérie? :-) et que ce sera à ton tour de faire trimer les jeun's, c'est un peu comme une initiation... dans la vie la souffrance mélée d'espoir est toujours un bon exutoire..enfin c'est mon avis...Ouid e la gratte c'est très. Essaye un bon blues en chantant tes malheurs tranquillement tu verras, ca fait un effet boeuf, tu simplifie les choses forcement pour tenir sur 12 mesures et tout devient plus clair... sinon tu peux te mettre au bouddhisme aussi...

Fab' 26/01/2006 10:17

Si ça c'est pas un bon docteur !Mieux que l'homéopathie. Mais pas remboursé par la Sécu ;-)