Petit Popa Noël

Publié le par Fab

 Bon je sais, le titre de ce post est moyen. Y'a des jours comme ça où on a pas trop la pêche.

 Quoiqu'il en soit je suis tombé sur l'info suivante en parcourant Bluesactu, site que j'avais perdu de vue depuis un certain temps.

 Popa Chubby, l'eeeenooorme bluesman new yorkais, va nous sortir un album en février (le27). Si ça c'est pas une bonne nouvelle ! En plus je reprochais dernièrement au Blog qui Gratte d'avoir justement gratté Popa sur son Podcast.


 Pour ceux qui ne connaissent pas Popa, on peut le présenter en quelques lignes comme jouant un blues/rock, parfois hard/blues, mais surtout imprégné de la culture new-yorkaise. On retrouve ainsi sur ses albums de grands standards, du blues/rock « classique », mais aussi des inspirations funk, du hip-hop dans certains phrasés, toujours avec un coffre impressionnant (‘faut voir le bébé qui doit faire ses 120kg) et une grande énergie. Le style est électrique et sur certains albums, Popa joue de tout, guitare, basse, batterie et monte ses petits morceaux tout seul comme un grand.
 Le personnage est attachant (évitez de l’avoir à dîner chez vous quand même) et s’est fait remarqué récemment pour ses coups de gueule et son militantisme anti-Bush.
 Je conseillerai l’album enregistré live à FIP, avec de belles reprises d’Hendrix et des morceaux perso, mais surtout l’énergie qui le caractérise sur scène et qu’on retrouve moins dans ses albums studios que je trouve parfois un peu maladroits côté arrangements. [EDIT : suite au commentaire d'agatzebluze, j'ai réecouté en 4ème vitesse des bouts de pas mal de ses albums pour savoir où j'avais bien pu trouver des arrangements moyens. Ben j'ai pas trouvé, je devais être mal luné lors de ma dernière écoute. Alors pardon aux fans (dont je suis) et pardon Popa (pas taper aïeuh). Et pis merci agat', voilà.]


 Pour l’avoir vu en concert à Paris, je conseille sans hésiter une seconde de guetter ses apparitions. Salle enfumée, ambiance brûlante, jeu de gratte incendiaire et puis surtout un épisode où Popa coupe le son et chante sans micro directement face au public. Bon sang quelle voix pour se faire entendre dans cette salle !

 

 A découvrir pour ceux qui ne connaissent pas encore, et on attend le prochain album.



 A propos de la couv’ de l’album, rigolote mais qui fait un peu bricolée à la maison, vous noterez la strat’ patinée par des années de bons et loyaux services et qui a l’air minuscule dans les mains de la bête. Ca ma toujours fait me marrer ça…

 

 Ouais, bon, chacun ses p’tits plaisirs, snif.

 


Publié dans Quand ça me gratte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fab' 06/01/2006 18:09

agatzeblues > Toutes mes excuses, j'ai edité le post du jour.Pour l'album Flashed Back avec sa femme Galéa, je dirai qu'un album de reprises c'est très bien, très interressant pour la culture blues. Mais nom de nom, la voix de sa femme, c'est pas ça ! Dire qu'elle sort un album chez Dixiefrog...Pour son site, je connaissais dejà ;-) Même remarque que pour la pochette d'ailleurs, ça sent le "fait maison".En tout cas je guette le concert sur Paris ...

agatzebluz 06/01/2006 16:50

Ben voilà une nouvelle qu'elle est bonne !!!!

On va pouvoir aller le voir avec netgui ;-))

Vous pouvez aller sur son site aussi pour connaître les détails des tournées par exemple et il y a même une boutique avec tout le merchandising qui va bien.

Sinon au niveau de la musique quand tu dis que tu trouve certains arrangement pas top tu penses à quoi parceque dans l'ensemble ses albums sont de mieux en mieux je trouve (je les ai tous je peux frimer) sauf les trucs à thème genre l'album de reprise des sixties avec sa femme (aie les oreilles quand elle chante !!).

Merci pour l'info en tout cas.